10/01/2013

Jusque boutiste !

Nous nous sommes pris la tête avec Café Léger au tout début des vacances. Un problème de forme qui révèle un problème de fond et sur lequel je ne suis pas prêt de lâcher. En effet, pour l’arrivée du Petit Homme, je me suis fadé les tâches ménagères afin que nous ayons un week end sans contraintes avec lui. J’en ai parlé à Café léger, mais qui n’a permis que nous en profitions. Sachant que le week end précédent où il était là, elle avait bossé, donc, pas de moments privilégiés avec lui non plus, on est loin des promesses que je lui avais faites.

 

Du coup le ton monte et en plus, elle se permet de me jeter des insanités au visage. C’est là où je ne suis plus d’accord, on peut avoir des avis divergents, on peut en vouloir à l’autre et le lui faire sentir, mais on ne se dédouane pas de sa responsabilité en accusant l’autre de tous les maux de la terre. Depuis, nous sommes allés voir deux fois le thérapeute, elle donne du bout des lèvres quelques informations, elle reconnaît que quelque part, elle se sent un peu fautive, mais que bon, quand même…

 

Et c’est là où cela ne va plus. Car en effet, elle s’appuie toujours sur des positions antérieures, les miennes ou les siennes, sans regarder l’évolution qu’il y a eu au sein de notre couple, et individuellement. J’en ai d’ailleurs profité pour lui faire admettre, oui, oui, vous avez bien lu, lui faire admettre que j’avais évolué et de prendre des exemples en tous points. A chaque fois, elle se voit obligée de reconnaître que non, effectivement, je ne râle plus sur ceci, je ne tempête plus sur cela, je ne fais plus ceci ou cela, que je me comporte de telle ou de telle manière… et nous parvenons « à dater » ces changements et je lui ai montré par A + B, qu’elle vit sur le passé, voire même qu’elle s’y réfugie.

 

J’ai beau jeu de le lui dire, mais je le prouve avec des exemples tangibles, en m’appuyant aussi sur ce qu’elle en a dit à l’époque et de lui montrer que c’est maintenant à elle d’évoluer, car, lorsque l’on regarde les « évènements » qui ont abouti à cette engueulade, et surtout de la manière dont celle-ci à tourner, elle est la seule à en porter la responsabilité. Or, c’est ce qui est le plus compliqué pour elle, admettre qu’elle a une par de responsabilité dans ce qui arrive, je ne suis pas facile à vivre, mais je ne suis pas le seul, mais au moins j’ai montré ma volonté de faire évoluer les choses.

Écrire un commentaire